Zoom sur
Musiques Métisses, un tour du monde en trois jours

Référence des musiques du monde, le festival Musiques Métisses s'apprête à souffler sa 43ème bougie du 1er au 3 juin à Angoulême en compagnie de Chinese Man, Touré Kunda, Femi Kuti, 47 Soul, Moon Gogo et Yazz Ahmed. Zoom sur un festival éthique et éclectique partageant son amour pour les découvertes. 

Savoureux mélange entre tradition et modernité, le festival Musiques Métisses a su s'imposer comme une référence après 43 années passées à défendre et faire découvrir les musiques actuelles et urbaines du monde. Une longévité qui tient avant tout grâce à une soif inextinguible de curiosité et un désir d'aventures et de découvertes hors de sentiers battus et rebattus. Un festival curieux et du monde et des publics dans le but de privilégier le mélange des cultures, des styles musicaux et littéraires. Un éclectisme prenant tout son sens à travers différentes manifestations du festival comme les "Littératures Métisses" qui chaque année tend à mettre de nouveaux livres dans les mains des lecteurs en suggérant de nouveaux horizons à travers les mots.

Musiques Métisses, c'est aussi un moyen d'éveiller la curiosité chez les plus jeunes notamment en laissant l'accès gratuit pour les moins de 13 ans, mais aussi grâce à l'événement "Casarmaille", un lieu totalement relooké par le collectif L'Enfant Sauvage pour l'occasion en proposant des animations, des concerts, des spectacles et des jeux en annexe du festival. L'édition 2018 affirme clairement cet esprit avec une identité renouvelée et pleinement dans l'air du temps, à l'image de sa programmation musicale. 

Entre tradition et modernité, différents groupes venus de tous les horizons musicaux s'occuperont de la scène de Musiques Métisses, à commencer par les précurseurs d'un melting-pot entre musiques du monde, hip-hop et électro, Chinese Man. Le groupe de beatmaker viendra défendre son dernier album Shikantaza en s'appuyant sur une scénographie des plus soignées. D'autres têtes d'affiche du genre seront également de la partie, comme le fils de l'inventeur de l'afrobeat, Femi Kuti, le duo marseillais et véritables artificiers sonores, Baja Frequencia ou encore la famille éléphant, Touré Kunda. L'Afrique et sa richesse culturelle constituent chaque année l'essence du festival, et l'édition 2018 n'y loupera pas en compagnie de l'orchestre urbain Les Tambours de Brazza, haut parleur d'un son contemporain en réinventant l'héritage musical de l'Afrique Centrale.

Afin de faire profiter les curieux comme les plus avertis, d'autres artistes de talent se joindront également à la partie comme l'univers musical peuplé de créatures surnaturelles proposé par Ammar 808 et The Maghreb United, le savoureux mélange entre dabkeh arabe et synthétiseurs analogiques de 47 Soul, le duo franco-coréen Moon Gogo et l'une des premières représentantes du deejaying tunisien, Missy Ness. Comme chaque année, Musiques Métisses met un point d'honneur à la découvertes des artistes de demain, cette 43ème édition accueillera donc Daara J Family, Les Salesales, Jupiter & Okwess, Daniel Haaksman et Mo Laudi. Si tu es avide de découvertes et de musiques du monde, il faudra compter la modique somme de 48 euros le pass 3 jours afin de combler de bonheur tes tympans. 

Le festival Musiques Métisses, du 1er au 3 juin à Angoulême (16). Pass 3 jours : 48 euros.

Retrouvez toutes les informations sur le site de Musiques Métisses ou sur la page Facebook du festival

Crédit photo : Eric Airey