Zoom sur
Art Rock, l'indomptable

Élu meilleur festival urbain l’an dernier, le festival Art Rock fait bouillonner les rues du centre ville de Saint-Brieuc depuis 36 ans. Le thème de cette année, Animal[s] promet une édition féroce.

C’est désormais une tradition pour la ville bretonne, le week-end de pentecôte à Saint Brieuc est placé sous le signe des festivités. Chaque année les rues du centre ville se métamorphosent en scènes artistiques, rythmées par les spectacles urbains et la musique. Art Rock est avant tout un festival pluridisciplinaire qui prend un grand plaisir à mélanger les différentes scènes.

Quand la ville devient une fauverie.

Installation "πTON2" par Cod.Act

Durant ce week-end costamoricain, l’effervescence artistique sera sous toutes ses formes. Les arts de rue font leur grand retour cette année au festival, avec Close-Act, un collectif hollandais réunissant des acteurs, danseurs, chorégraphes et designers qui réalisent des performances lives interactives impressionnantes.

Au grand théâtre de La Passerelle, les festivaliers pourront assister à un ciné-concert frappant. Accompagné de son groupe Supersonic, “l’artiste de l’année” des Victoires du Jazz 2017 Thomas de Pourquery fera découvrir leu nouvel album The Bride. Pour les accompagner visuellement, un court métrage écrit et réalisé par Vincent Paronnaud, réalisateur de Persepolis, sera projeté. C’est la promesse d’une plongée dans une expérience percutante.

Thomas de Pourquery & Supersonic. Crédit photo : Christophe Charpenel ​

Ce théâtre accueillera également une performance hypnotique et prenante, mêlant danse, jeux de lumières et son à 360°. Le chorégraphe Alban Richard verra son projet Fix Me prendre vie à travers les corps de ses quatre danseurs, animés par l'énergie sonore de la figure emblématique de l’électro française, Arnaud Rebotini.

Art Rock ne s’arrêtera certainement pas là. Avec une multitudes d’expositions dans les musées de la ville, des projections et des performances immersives, cette édition Animal[s] célèbrera la pluralités de toutes les créatures.

La prog’ musical nous fera rugir.

Si le festival a su mettre en place une programmation multi-culturelle de grande qualité, il n’en est pas moins pour sa programmation musicale. Sur la grande scène, Camélia Jordana déclarera le lancement des festivités en ouvrant le festival de sa voix soyeuse. Avec leur énergie explosive, la fanfare techno allemande Meute semble particulièrement bien coller avec le thème de cette 36e édition. La puissance des percussions de cette ménagerie animera la foule d'une énergie animale. On  pourra lézarder au soleil en écoutant Angèle, la nouvelle figure de la pop belge ou encore Kery James, « le papa du rap conscient français », notamment reconnu pour ton engagement politique et social. Enfin qui ne sera pas la proie de Jeanne Added et de son flow rock et électro hyptonisant ?

Les talents émergents et nos artistes locaux chaufferont eux les soudsystems de la scène B. L'excellent groupe SBRBS qui s’est fait remarqué pour leur rage animale provoquera des mouvements de foule tandis la pop tendre de Voyou nous enveloppera de douceur.  L'indomptable tête montante de la scène musicale française, Aloïse Sauvage répondra aussi à l’appel du public. De quoi repartir avec une playlist fraîchement garnie.

Cette année le festival Art Rock est en phase de créer un veritable écosystème artistique, on ronronne d'avance.

 

Le festival se tiendra à Saint-Brieuc (22) du 7 au 9 juin 2019. Le forfait 1 jour est disponible à partir de 39 euros, ça se passe juste ici.