On fait quoi ce Week-end ?
Name Festival, Les Arabofolies, Hibernarock...

Paris sera animée de toutes parts ce weekend et vous trouverez forcément chaussure à votre pied. Pour les férus de techno, c'est la soirée du NAME Festival qui squatte le Rex Club qu'il ne faudra pas manquer. Pour les amateurs des cultures arabes, l'institut du Monde Arabes organise une nouvelle édition de ses trimestrielles Arabofolies, et pour tous les amateurs de funk, l'Université Paris-Dauphine organise l'event to be. Enfin, parce que Paris n'est pas le centre du monde, un festival de metal s'installe confortablement en Loire Atlantique, et Hibernarock se déplacera à travers le Cantal. 

Name Festival

Dans le milieu des musiques electroniques, le Name est un incontournable en France. Il se balade entre Roubaix, Lille, Tourcoing et Paris et fait un arrêt dans un haut lieu symbolique de la techno en cette fin février, le Rex Club. On y trouvera pendant une seule soirée, Recondite, déjà passé par la salle mythique en 2014, dont le pseudo veut dire "obscur" ou "ésotérique", à l'image de sa musique profonde et minimaliste, ainsi que APM001 trio à l'initiative du festival qui comprend deux DJ et une video-jockey. C'est aussi l'allemand Roland Appel, installé à Paris et signé sur le label Sonar Kollektiv qui trouve une place dans la soirée. Il a reçu l'adoubement de ses pairs à la sorti des 3 EP Dark Soldier / Changes (SK158), Unforgiven (SK168), Innersoul/New Love (SK178). Et enfin, la derniere invitée de cette soirée construit un pont entre la techno de Détroit et l'afrohouse d'Afrique du Sud pour présenter des sets plein de drums et de surprises, let us introduce you : Mala Ika

Au programme : Recondite, Roland Appel, APM001, Mala Ika 

Où ? Paris (75)

Quand ? 28 février 2020

Combien ? 21,80€

Les Arabofolies

Les Arabofolies investissent l'Institut de Monde Arabe trois fois par an, et cette première édition de fin d'hiver ouvre l'année. Avec comme objectif de mettre en avant la culture des mondes arabes, le festival propose des concerts, des débats et des projections. Ce weekend et la semaine prochaine on pourra donc retrouver une rencontre avec l'écrivaine Samar Yazbek, autrice de Dix-neuf femmes, les syriennes racontent, une projection mardi de Papicha, réalisé par Mounia Meddour avec Lyna Khoudri qu'on pourra bientot retrouver dans le dernier Wes Anderson, ou encore une conférence sur le journaliste militant libanais Samir Kassir, mort dans une voiture piégée. Avoir une tête bien remplie, c'est bien, mais il ne faut pas oublier son corps, et pour être sur que votre enveloppe charnelle ne se fasse pas de vieux os, vous pourrez commencer vendredi 28 février par l'emmener se démener dans la Nuit de L'Arabic Sound System, avec Taxi Kebab, Kasbah, Him Tivi et un invité secret... Le lendemain, vous pourrez vous ébahir devant le concert de Camélia Jordana, lauréate aux Victoires de la Musique dans la catégorie Album de musiques du monde en 2019 et auteure et interprète de Dhaouw, en hommage aux morts algériens du massacre du 17 octobre 1961. C'est aussi la tunisienne Neysatu, Bartók accompagné de l'ensemble tarditionnel de Biskra en Algérie, ou encore Raja Meziane, devenue symbole de la révolution du sourire algérienne qui prendront part à la première édition 2020 des Arabofolies. 

Au programme : Camélia Jordana, Raja Meziane, Algérie Belek Belek ! (Sofiane Saide, Cheb Abdou, Cheikha Hadjla, Tipo Bel Abbes), Arabic Sound System (Hîm Tivi, Taxi Kebab, Kasbah, Driss Bennis), Neysatu, Bartók De Budapest à Biskra, Hakim Hamadouche & Iyhak 

Où ? Paris (75)

Quand ? du 28 février au 8 mars 2020

Combien ? Le prix est variable en fonction des concerts, entre 15 et 20€. 

Hibernarock

Pour donner accès à la culture aux habitants du Cantal, le festival itinérant Hibernarock va faire une tournée d'une semaine avec de nombreux concerts dans sa hotte. On pourra se mettre en jambe avec Les Agités du local, ce vendredi, une soirée qui regroupe Whacko, le trio rock Call Birds Mama, et de The Log. Ce weekend, le festival déposera samedi au pied de la salle polyvalente Henri Moins de Champs-Sur-Tarentaine Flavia Coelho accompagnée de Thomas Kahn, qui viendront eux même chargés de leur album DNA et Slideback. Et mercredi, c'est à Paulhac que le trio Muddy Gurdy, distingué par le prix coup de coeur de l'Académie Charles Cros pour leur album éponyme Muddy Gurdy, se posera pour une soirée blues-folk. Et pour un max d'accessibilité des navettes gratuites sont mises à disposition depuis Aurillac jusqu'aux lieux des concerts. 

Au programme : Mes Souliers Sont Rouges, Nach, Théo Lawrence, Orouni, Batlik, Trans Kabar, The Bongo Hop, Johnny Montreuil, Muddy Gurdy, Flavia Coelho, Malik Djoudi, Gliz, Thomas Hellman, Chloé Lacan, Gemma, Balfour, Cocanha, Lombre, Michelle Blades, Thomas Kahn, Lonny Montem & Guillaume Charret, Electric Flash, Illustre, Duo Rivaud Lacouchie, Whacko, Call Birds Mama, The Log

Où ? Champs-Sur-Tarentaine, Massiac, Neussargues, Murat, Saint-Flour, Sol de Prat-De-Bouc, Vic-Sur Cère, Aurillac, Thiéazc, Parlan, Naucelles, Saint-Illide

Quand ? Du 7 février au 8 mars 2020 

Combien ? Variable en fonction des concerts, la soirée de Flavia Coelho et Thomas Kahn est à 15€, celle des Agités du local est à 5€, et celle de Muddy Gurdy est gartuite. 

Mais aussi 

Pour les amateurs d'évènements un peu plus coriaces, Amarok Metal Fest va construire un village éphémère le 28 et 29 février à Aigrefeuille-sur-Maine (44) armé du starter pack de tout bon metalleux, à savoir salon de tatouage avec Kitch Kat, et LB, des stands cuir, ferronnerie, biscuits et bijoux, ainsi que des animations par Breizh Stream Punk Society et du Professeur Nicéphore avec son Cabinet Mirifique. Et bien sur musicalement on pourra se déchirer les tympans avec le metal d'Obsidian, de Sideburn, de Prophetic Scourge ou encore celui de Dysmorphic. Et si t'es plus patte d'eph' et couleurs primaires, le 29 février à Paris (75), le festival Daufunk, invite pour une soirée de groove sans fin dans l'Université Paris-Dauphine Culte, KwiniMofak-Mofeezy et son G-Funk, ou encore Saë. 

Crédit photo : NAME festival by ftne