Nos tops
8 raisons pour lesquelles le Cabaret Vert mérite un Greener Award

Postulant pour la première fois aux "Greener Festival Awards" (récompensant les festivals soucieux de l'écologie), le Cabaret Vert a reçu ce matin l'"Highly Commended Award". Deuxième meilleure catégorie du classement, cet award récompense les festivals au bon management environnemental. On vous a sélectionné 8 raisons pour lesquelles le Cabaret mérite cet award !

1/ La sensibilisation au comptoir

Afin de promouvoir cette trame écologique, le personnel du festival est on ne peut plus concerné. Ainsi, les serveurs sont les premiers à t'engueuler si tu jettes ton verre au lieu de le réutiliser pour la bière suivante ! Et quoi qu'on en dise, la sensibilisation faite au comptoir sensibilise vachement plus !

2/ Les artistes

Question sensibilisation, les artistes n'échappent pas à la règle. On imagine donc que lorsque Major Lazer balance de l'eau sur le public, ils ont tout intérêt à jeter les bouteilles d'eau dans les poubelles bleues s'ils ne veulent pas se faire rattraper par la brigade écolo !

3/ L'initiation à la cause environnementale

Le Cabaret Vert ne se contente pas d'initier son public à la cause environnementale, mais rétablit également quelques idées préconçues sur l'écologie en festival. On apprend ainsi que contrairement à ce que l'on croit savoir à ce sujet, les verres écocups ne sont pas plus écologiques que les verres en plastique... à condition de ne pas en demander un neuf à chaque fois !

4/ Le tri selectif

Naturellement, un point d'honneur est mis sur le tri au sein du festival. Du coup, il y a plus de point de tri sur le site qu'il n'y a de sangliers dans les Ardennes ! On a même vu un point de tri ambulant déguisé en femme... à moins que ce soit le contraire !

5/ L'approvisionnement en nourriture et boisson

Autre point majeur, l'approvisionnement en nourriture et en boisson. En effet, c'est bien beau de se revendiquer festival écolo, mais si ta bière a fait 500 bornes avant de se retrouver dans ton verre, ça n'a pas de sens. La solution adoptée par le Cabaret Vert est de se tourner vers les producteurs locaux afin de limiter l'impact écologique lié au transport, mais également de faire découvrir les spécialités régionales. C'est écolo, et en plus ça change du kebab !

6/ L'eau

On ne le répétera jamais assez, l'eau est une denrée précieuse, même en festival ! Alors des points d'eau partout sur un festival, c'est bien pour faire le con quand il fait chaud, mais écologiquement parlant, c'est pas le top. Pour réduire le gaspillage, le festival propose plutôt un bar à eau où l'eau est gratuite et où l'on peut s'hydrater et s'aniser sans gâcher l'équivalent de 5 ans de pluie au Sahel en une après midi !

7/ Les toilettes sèches

Toujours pour économiser l'eau, le Cabaret Vert met à disposition des festivaliers des toilettes sèches. Au premier abord, on s'interroge, mais je vous assure que caguer dans la sciure, c'est le pied ! En plus d'économiser de l'eau, ça évite d'utiliser des produits qui, aussi chimiques soient-ils, ne parviendront jamais à masquer l'odeur. Enfin, le furtif coup d’œil jeté au fond de la cuvette est bien moins traumatisant, on a l'impression de se soulager sur une termitière !

8/ Les ampoules basse consommation

Entre les différents stands, les scènes et le camping, un festival est un événement nécessairement vorace en électricité. Pour limiter sa consommation, le festival met en place le programme « Green Light », qui prévoit l'utilisation d'ampoules basse consommation sur les scènes. C'est écolo et on y voit tout aussi bien, même si au vu de la tronche de tes potes (et donc de la tienne) à 3h du matin après 12 heures de son, on se demande si le noir total ne serait pas préférable !

Tous les résultats des "Greener Festival Award"
Crédits photos: DarkRoom

 

 

Vous aimerez aussi: 

-> 4 jours à Charleville dans le plus vert des cabarets