Nos tops
5 festivals où ton ami végétarien ne risque pas de mourir de faim

Plusieurs questions d'une importance capitale se posent en festival : grande scène pour voir Booba ou petite scène pour découvrir le prochain artiste fétiche de Radio Nova ? Bière insipide ou cidre trop sucré ? Se laver ou ne pas se laver ? Merguez frites ou salade fraîcheur ? C'est surtout les adeptes de la deuxième réponse à cette dernière question que nous allons tenter d'aider dans cet article.

Un festival, ça vous creuse un homme, et picoler à jeun ne présage rien de bon pour le lendemain. A quelques energumènes près, tout festivalier s'est déjà retrouvé contraint de céder à l'un des grands menus 100% mauvais cholésérol" de festival : burger à l'huile rance et sa petite feuille de salade défraichie, sandwich steak-frites accompagné d'une petite sauce aux colorants alimentaires, merguez carbonisées de provenance obscure... A la grande joie de nos amis les végétariens et les vegans, pour qui s'alimenter en festival est aussi facile que de battre Nadal à Roland Garros. Voici donc une liste de festivals où tu peux trainer ton pote bouffeur de graines, sans crainte qu'il passe 3 jours à chouiner dans sa barquette frites-ketchup.
 

1. Climax : Darwin n'a qu'à bien se tenir !

Certes, il y a de plus en plus de gens qui craquent pour les régimes à base de plantes en France, mais peu de festivals prennent le risque de proposer une carte 100% végétarienne, comme le fait le Climax. Soutenu par l'ONG WWF (World Wildlife Fund), l'événement une belle brochette de food-trucks pour se restaurer, avec des produits issus d’une agriculture locale, biologique et éco-responsable. Maïs grillé, cuisine vietnamienne, burgers ou encore plats savoureux à base de falafels, il y a l'embarras du choix... et aucune question à se poser !

« De la même façon que quand on parle de la sortie des énergies fossiles, on ne peut pas faire n’importe quoi quant à l’alimentation énergétique du festival, eh bien lorsqu’on parle de transition alimentaire et qu’on veut promouvoir des régimes moins impactant, il faut être cohérent. J’ai tâché de convaincre mes associés et collaborateurs qu’il fallait, symboliquement, franchir un pas et proposer des repas 100% végé. J'en suis super fier car je crois, à cette échelle, qu’il s’agit du premier festival en France, et peut-être même en Europe, à lancer ce pari et ce défi ! » a communiqué Jean-Marc Gancille, en charge de la coordination général du festival lors d'une interview pour Gwardeath.

Mais l'engagement pour cette cause ne passe pas seulement par des food trucks à Climax. En 2017, cinq conférences y avaient été organisées autour du thème de l’alimentation, dont l'une trait par exemple de la justice alimentaire mondiale. Le succès rencontré par ces exposés et débats durant le festival témoigne bien de l'intérêt qu'une partie de la société porte à ces questions. Une belle preuve que la sensibilisation à ces problèmes majeurs ne passe pas inaperçu ! Climax aura bien mérité son prix de l'action éco-responsable aux Festivals Awards 2017.

Le festival se tiendra du 6 au 9 septembre 2019 à Bordeaux.

Au programme : Fayçal, Chassol, The Darlings, Mr Oizo, Jeanne Added, Hamza, Etienne de Crécy...
 

2. Smmmile : le Vegan Pop Festival

Avec un nom comme celui-là, difficile de passer à côté du concept de ce festival déstiné aux adeptes du véganisme et autres curieux. L'événement a tout pour plaire, à part peut-être pour ceux qui ne peuvent se passer du classique combo saucisson/frometon. Que vous soyez vegan, végétarien ou simplement gourmand, le Smmmile a sûrement quelque chose à vous faire découvrir.

Pour le Vegan Pop Festival, le Parc de la Villette s'anime en musique dans une ambiance de partage et devient un lieu privilégié pour les amateurs de concerts, DJ sets et de gastronomie végétale. L'année dernière, le festival avait ravi les fines bouches. Dans une ambiance lumineuse et décontractée, David, chef du Potager de Charlotte et le chef étoilé Alexis Gauthier avaient régalé de leur cuisine gourmande. Ce dernier proposait notamment les délicieux vins bio et vegans de S&C Vignerons.

En outre, le Smmmile peut être une belle occasion de participer à un véritable voyage gustatif au Vegan Food Court. De la Chine à la Belgique, ce sont plus d'une dizaine de stands de street-food qui attendent les festivaliers avec de la cuisine asiatique 100% végétale, des gaufres sucrées comme salées, des pâtisseries et autres douceurs. Et puisque le véganisme n'est pas qu'un régime alimentaire, mais bien un mode de vie, le festival des cours de cuisine sous forme de démonstrations et d'ateliers.

Le festival se tiendra les 15 et 16 septembre 2019 à Paris.

Au programme : Dream Koala, Buvette, Sarah Maison, Jodah Warsky, Reno & Crame, Fang the Great, Ramo, Discodromo, Nili Hadida, Shaelin, Aérea Negrot
 

3. Le Mas des Escaravatiers : quand les cigales laissent place aux concerts

Depuis 2009, le Mas des Escaravatiers suit une démarche radicalement éco-responsable. Des potagers 100% bio ont été créés tout autour du site et toutes leurs récoltes sont mises à disposition pour proposer aux artistes plats et autres mets uniquement composés de produits locaux. Cette belle initiative du festival vise à impliquer divers acteurs dont les artistes dans cette réflexion environnementale. Le festival a aussi mis en place son propre label, « MAS Tribute », reconnu par l’agence régionale de la protection de l’environnement, qui tend à une autonomie alimentaire. Consommer local y est donc incontournable !

Pour les festivaliers, la restauration est assurée par quelques food-trucks proposant un large panel de mets et saveurs convenant aux régimes végétariens et végans. Entre le burger veggie « Sunny Day Burger » ou l'offre de saison végane du camion « Tatie Carotte », le choix ne manque pas ! Et si jamais cela venait à ne plus suffire, des food trucks proposant pizzas ou encore nourriture thaïlandaise sont également de la partie.

Il faut aussi prendre en compte deux données lorsqu'on mange : la production de déchets et la grande soif qui s'ensuit. Le festival a donc imaginé un système de compost collectif où les paricipants pourraient venir aux concerts avec 1 kg de compost contre une boisson offerte. Alors autant boucler la boucle !

Le festival se tiendra de juin à août à Puget-sur-Argens.

Au programme : Lou Doillon, Jean-Louis Aubert
 

4. La Douve Blanche : musique et château fort

Crédit photo : Marine Saiah

La Douve Blanche couve un concept un peu particulier. Dans ce festival, musique et gastronomie sont mis à égalité : l'un n'est désormais plus un prétexte pour l'autre. S'il n'est pas intégralement végétarien, c'est bien parce que son offre gastronomique se veut la plus diversifiée possible. « On essaie de faire des cartes où tout le monde s'y retrouve. On ne se pose pas la question d'un festival 100% végé, on fait en sorte que personne ne soit lésé », explique Jean Fromageau, responsable de communication de La Douve Blanche. Par ailleurs, Antonin, le chef cuisinier de l'équipe, a toujours voulu proposer une carte variée : dès la première édition du festival, on pouvait y déguster une succulente composition végétarienne.

Mais comment ça se passe vraiment, niveau bouffe ? La Douve Blanche n'est pas équipée des classiques food trucks aux burgers douteux. À la place, des stands proposant un produit, une tendance, tel que le stand d'huîtres breton qui rejoindra la programmation gastronomique de cet été. Les organisateurs réfléchissent également à proposer des compositions de type apéro dînatoire au camping, où il y en aurait pour tous les goûts avec du houmous, de la guacamole et autres mets délicieux à picorer entre potes (car oui, La Douve Blanche met à point d'honneur à privilégier les circuits courts !).

Organisé par le premier label musical et culinaire, Animal Records & Kitchen, le festival ne pouvait qu'être bien pourvu dans l'un comme l'autre. Et c'est Antonin Girard qui a transmis ses savoirs à culinaires tout l'équipe, qui est désormais en cuisine pour tout l'été à l'Hippodrome d'Auteuil poru la saison Jockey Disque. Pour avoir testé le festival en 2018 et s'en être donné à cœur joie sur les stands de nourriture, on a pu constater que l’offre était très variée. Les tortillas et son guacamole aux œufs de truite devraient ravir ceux qui ne mangent pas de viande ! Et pour ceux qui suivent un régime vegan strict est proposé un burger veggie savoureux, avec son pain noir, son steak végan frit façon falafel, sa sauce et ses oignons confits (il y a l'option sans la tranche de cheddar). Peut-être que certains passeront plus de temps à proximité des stands de nourriture que sur les dancefloors. Il faudra alors préparer ses mollets comme son estomac pour l'occasion (affamez-vous pendant environ une semaine avant l'événement) !

Le festival se tiendra du 5 au 7 juillet 2019 à Egreville. 

Au programme : Grand Blanc, Nasser, Charles X, Shadi Khries...
 

5. Hello Birds : la plage, du cidre, du son

Pour la dernière destination de ce top alléchant, Hello Birds fera office de cerise sur le gâteau. Branché course, vélo ou encore randonnée ? Parfait, ce festival fait profiter du grand air jusqu'à ce qu'un creux dans l'estomac vous ramène à vos instincts primaires au rythme de lives et autres DJ sets. Hello Birds, ça n'est pas votre festival habituel de l'été où l'on prend gaiement sa cuite pour aller taper du pied sur le sound system le plus puissant possible ou pogoter dans le moshpit le plus sauvage. Il faut plutôt voir cet événement comme une expérience culturelle sereine en bord de mer, dans un cadre à couper le souffle (ceux qui se sont déjà rendus à Etretat le savent) et une ambiance quasi onirique qui fait appel à tous les sens.

Mais revenons à des interrogations plus pragmatiques. On mange quoi là-bas ? L'année dernière, à côté des viandes et autres poissons, les végétariens ont pu se délecter d’un camembert rôti impossible à esquiver une fois en terre normande. Un plat veggie était aussi proposé pour ce festival de musique qui se revendique « food & nature », entre galettes bretonnes revisitées et autres brunches. En plus, les menus sont préparés par des chefs à base de produits locaux, mettant en valeur le terroir régional. Les organisateurs se sont par ailleurs associés avec les restaurateurs solidaires Ernest pour mettre à disposition les meilleures saveurs du coin ! Pas de raisons que les règles ne changent pour l'édition à venir, on en a déjà l'eau à la bouche et la fourchette à la main. Petite surprise mais pas des moindres, le festival est gratuit !

Le festival se tiendra du 5 au 7 juillet 2019 à Etretat.

Crédit photo de couverture : Marine Saiah / La Douve Blanche