L'objet du mois
La capote à verre pour siroter l'esprit tranquille en festival

Le GHB, meilleur ami des (tocards) pervers de soirée, a vite fait de tomber dans un verre égaré que quelqu'un terminera cul sec sans le moindre soupçon. Avec 2g dans le sang, difficile d'être assez vigilant pour slalomer entre les tordus, alors ce préservatif de verre est là pour te protéger.

Un dicton dit qu'il vaut mieux prévenir que guérir. Dans ce cas précis il perd absolument toute sa potentialité comique pour juste retenir que la prévention vaut toujours mieux que le black-out dans le meilleur des cas ou une agression dans l'un des pires. Pour éviter que n'importe quelle substance, et tout particulièrement le GHB, bien connu pour être la drogue du viol, ne glisse dans ton verre et te fasse oublier une partie de ta soirée, deux américaines ont mis au point un système de capuchon pour couvrir ton verre - de n'importe quelle taille - en soirée, pour éviter que quelqu'un y glisse quelque chose que tu n'as absolument pas envie d'ingurgiter. Le capuchon est en latex, ce qui le fait évidemment beaucoup ressembler à une capote, d'autant que le but est le même, d'où le nom que les deux new yorkaises lui ont donné : "cup condom". Et en plus d'être super utile, il est conçu pour être biodégradable. 

Le principe est on ne peut plus simple, il suffit de le placer comme un couvercle sur son verre et de le percer avec une paille (en inox, bien entendu) à l'endroit indiqué : l'oeil du smiley marqué d'une croix. C'est une technologie qui est aussi utilisée pour fermer les boissons des enfants pour éviter qu'elles ne débordent. 

Les commandes pour l'Europe et le Canada seront à disposition à partir du 1er février. Le pack de 3 est disponible à 4.99$. Ce mois-ci, tous le produit de My Cup Condom est reversé à l'organisation Bstrong qui vient en aide aux populations en situation de crise en Australie.

Crédit photo : My Cup Condom