La playlist
Jeanne Added, Josman, Pomme : les sons qu'on n'a pas entendu en festival en avril

Le temps s’étire et les rassemblements nous manquent. Ce mois-ci encore et jusqu’à la reprise de la saison des festivals nous mettrons à l’honneur les festivals qui auraient dû avoir lieu avec une playlist de plus de 40 titres. 

Cette playlist rend au Printemps de Bourges, au Don Jigi Fest, aux Z’éclectiques, au Paco Tyson, à l’Alphapodis, au Reperkusound, au Panoramas, et au Betizfest les artistes qui leur étaient dus. En avril, les festivals étaient le moment de nombreuses découvertes musicales,  nous avons donc essayé de transmettre un peu de ce vent frais qui devait souffler des artistes émergents en faisant la part belle aux Inouïs avec la pop-électro de Michel, le rock survolté du trio de Johnnie Carwash, les six loubards de Tours des Stuffed Foxes, Merryn Jeann la chanteuse du tube Aloha de Mome, et Terrier passé au Bars en Trans avant la crise sanitaire. Niveau pépites, le Paco Tyson a l’habitude de faire fort et nous vous laisserons découvrir la productrice transgenre américaine Octo Octa, la rappeuse bruxelloise Ana Diaz et l’electro perchée de Musique Chienne. Tant qu’à faire, autant utiliser tout ce temps pour découvrir de nouvelles voix !

Aussi, les festivals de ce mois-ci étaient censés être électriques et survoltés notamment avec le Betizfest où on retrouvait les italiens de Lacuna Coil et les moscovites cagoulés de Moscow Death Brigade. On aurait pu aussi se confronter à des bpm qui courent le 100m et à des artistes bouillonnants au Don Jigi Fest avec la productrice parisienne Hemka, le trio berlinois de Fjaak et le producteur de la Boulangerie Française DJ Weedim. Au Panoramas, ambiance dub et techno, on aurait croisé Hilight Tribe, le producteur Rakoon, le berlinois Boys Noize signé sur son propre label éponyme, le rappeur Josman, Popof, et le marseillais N’to. Du coté de Lyon, le Reperkusound annonçait trois soirées éprouvantes avec le reggae revisité de Biga Ranx, le quatuor électro-acoustique de Bisou, l’acid techno de Minimum Syndicat, Mezerg, et les mélanges de sons organiques et synthétiques de Human Patter. À l’Alphapodis, c’est Trym, Marina Trench et Mézigue qui devaient faire trembler l’entrepot SEB... de quoi réveiller vos voisins confinés. 

Changement d’ambiance, aux Z’éclectiques collection printemps, c’est le rappeur et écrivain Abd-Al-Malik qui nous aurait fait l’honneur de ses mots, ainsi qu’Acid Arab. Au Printemps de Bourges, il aurait été l’occasion de (re) découvrir Renan Luce, le duo d’Isaac Delusion, le rappeur Disiz La Peste, Jeanne Added ou encore la lauréate du meilleur album au Victoire de la musique Pomme. Mais c’était aussi le rappeur digital Laylow, le groupe alsacien Last Train, le rappeur Lujipeka membre de Columbine qu’on aurait pu croiser sur scène ou encore des artistes internationaux peu connus en France comme la jeune londonienne Celeste, le quatuor britannique rock’n’acid Egyptian Blue, la chanteuse de néo-soul Joy Cookes, la chanteuse marocaine originaire de Casablanca Meriem Aboulouafa, et le canadienne Dana Gavanski

Une quarantaine d’artistes qui, nous l’espérons, pourrons vous faire sortir de votre huis-clos pour quelques heures, et que très bientôt nous pourrons retrouver sur scène. 

Photo : Jeanne Added, photo promo