Around the world
Au Japon, yoga et live aux pieds des collines du Fuji Rock festival

Le festival japonais s’apprête à fêter ses 20 ans, qu’il vente ou qu’il neige. Une bonne dose de fraîcheur à prendre au coeur de la forêt nippone. 

La recette de son succès ne tient pas au nombre de croquettes japonaises vendues au stand sushis du festival. Quoi que. Le Fuji Rock festival doit sa postérité au nombre de japonais et autres têtes brunes qui se ruent sur la billetterie du festival chaque printemps. Et aussi aux groupes internationaux qui font ce rêve bleu, c’est merveilleeeux de poser le pied sur l’une des sept scènes du festival. Comme Armstrong, c’est un petit pas mais un géant pour l’humanité. Euh. En tout cas, un pas d’astronaute pour les festivaliers.

Les têtes d’affiche cette année ? Sigur Ros, Disclosure, Beck ou encore les Red Hot Chili Peppers. Le côté what the fuck de l’histoire ? Le festival est rarement sold out et si vous voulez vous exercer au feng shui ou à la détente yoga entre deux sets techno pour vous laisser envahir par l’énergie de mère nature, c’est open bar. Des terrains de sport, du bowling, des cours de musique, et même de quoi divertir vos enfants, le voyage vaut le détour

Oui, parce que le festival se dit être écolo. Avec ses installations au pied de collines verdoyantes, entre deux mélèzes parfumés au gingembre. C’est bien, mais pensez juste à ne pas passer par Fukushima sur votre chemin, ca serait dommage de tout gâcher. Créé il y a 19 ans, le festival fête ses 20 ans cette année. Date d’anniversaire ou pas, fréquenter ce festival ne se fait pas à n’importe quel prix. 39 000 yen le billet de trois jours. 319 misérables euros pour profiter du festival dans son intégralité. Mais halte-là, le teaser du festival a diffusé ça sur son site :

Mais la réalité diffère. Sur leur site, une longue liste de choses sont prohibées. Les animaux, déjà. On entend déjà Paris Hilton et Brigitte Bardot crier au scandale : adieux caniches et chihuahuas. Pas de polémique toutefois, on connaît ça avec les festivals européens. On vous dénichera dans un prochain Around The World, un festival où vous pourrez entrainer votre ami en fourrure. Il n’est pas question de votre manteau, là. Encore plus drôle ? Il est interdit de faire des selfies avec votre perche dos à la scène. Et en

marchant aussi. Comprendra qui pourra. Pluie, vent, gel, neige : préparez les bottes mais n’attendez surement pas de vous faire rembourser votre billet de festival. Sur son site, les organisateurs précisent que l’événement est susceptible d’être annulé seulement en cas de catastrophe naturelle. C’est quand même un festival de rock, faites pas vos princesses. Faites des économies et n’embarquez pas un bagage à soute supplémentaire : le parasol est interdit. Des fois qu’on taperait son voisin qui brandit trop haut sa perche à selfies…

Si l’aventure didactique vous tente, le festival dressera la sienne du 22 au 24 juillet.

Infos & réservations : http://fujirock-eng.com/