L'objet du mois
Bedcar : le lit qui se déplie dans ta voiture

Notre objet du mois vient de glâner une médaille d'or au concours Lépine : un lit rangé dans le coffre, qui se déplie et s'adapte à votre voiture. Et c'est un français qui l'a inventé. 

Ras-le-bol d'entendre tes voisins ronfler ou faire des cochonneries toute la nuit ? Marre des soundsystem, des djembés et autres musciens relous du camping ? Besoin d'un peu de confort après une grosse journée de festival ? Le BedCar est fait pour toi : un lit deux places dans ta voiture. 

Le système est plutôt simple : une structure modulable qui peut s'adapter à de nombreux modèles automobiles. Oui, même à ta vieille saxo verte pomme des années 90. 

On peut être fier, l'inventeur est français. Cocorico ! Il s'appelle Valérian, il a 25 ans et vit à Cuge les Pins dans les Bouches du Rhônes. Après avoir été dans l'audiovisuel, le voilà à la tête d'une entreprise pour développer et vendre son invention. Pourrait-elle conquérir le monde des festivals ? 

Comment ça marche ? La strucutre repliée, avec lit et matelas, ne fait que 15 cm d'épaisseur, en forme de trapèze, et non carré, et peux rentrer simplement dans un coffre. Une fois dépliée, la longeur et la largeur du socle du lit sont indépendantes, extensibles, et peuvent donc s'adapter facilement à l'habitacle. "Tous les côtés sont donc extensibles par simple étirement, explique le jeune inventeur, idem pour les pieds du lit dont un bras rotatif permet de passer devant ou derrière les différents types de sièges rabattus.Et voilà de quoi passer une nuit au calme dans sa voiture. Il existe tout de même une taille minimum, c'est pas demain que vous dormirez dans votre Smart.

C'est en mars de l'an dernier après un week-end de camping sauvage que l'idée est venue à Valérian. Difficulté de trouver un lieu correct, sentiment d'insécurité ou humidité du matin, le jeune homme se met en tête de trouver une solution : "J'ai cherché s'il existait des modèles de lits pour voiture et j'ai été déçu d'en trouver uniquement pour les monospace/ludospace, assez encombrant, et autour de 1400 euros"

Pendant 5 mois, le jeune inventeur a travaillé dur pour arriver à un premier prototype. "Quand j'ai eu fini, en juillet 2015, mes amis qui ont trouvé ça super m'ont conseillé d'aller au concours Lépine de Strasbourg". Une participation sans préntention, et une médaille à la clé. Après un succès auquel il ne s'attendait pas, il créé son entreprise dès le mois de janvier suivant. Valérian travaille alors son Bedcar avec un bureau d'étude pour le rendre commercialisable : nouvelle réussite, c'est cette fois ci le grand concours Lépine parisien qui lui consacre une médaille. 

L'aboutissement du projet a eu lieu au début du mois de mai avec la première mise en vente du BedCar. Le produit est désormais disponible en ligne, pour 750€. Et oui, le confort ça se paye. Une somme conséquente pour un festivalier d'un jour, mais qui peut être très vite amortie pour les grands baroudeurs estivaux. Pas de frais de camping, sans compter le kiné qu'il faudra payer tous les mois pour les problèmes de dos dans 40 ans ! Les 100 premiers acheteurs peuvent même bénéficier d'une réduction de 80 euros. 

"Étant fan de Rock, je rêverais d'être partenaire d'un ou plusieurs festivals dans ce genre." nous confie Valérian. Les campings surpeuplés de certains évènements pourraient trouver une solution, alors que les festivals d'hiver pourraient y trouver une vraie alternative à la complexité d'un campement sous des températures fraîches.