Actualités
Le bilan des festivals de l’année 2017

Pour la deuxième année consécutive, l’équipe Tous les Festivals revient avec le bilan des festivals de l’année. Fréquentation totale et moyenne par jour, chiffres clés, progression sur deux ans… Analyse des 100 festivals français attirant plus de 15 000 personnes en 2017.

Les plus grands festivals français de l’année passées au peigne fin pour la deuxième année consécutive par l’équipe de Tous les Festivals. Retour sur cette saison 2017 et sur la centaine de festivals les plus importants qui ont réuni à eux seuls près de 7.000.000 de festivaliers, soit plus d’un français sur dix.

Méthodologie du bilan

C’est bien connu, les chiffres, on leur fait dire ce qu’on veut. Ainsi, pour que ce bilan ait du sens, sa méthodologie doit être claire et son contenu expliqué. Comme lors du premier bilan des festivals en 2016, il a fallu cette année encore faire des choix et savoir évoluer, même si pour comparer, garder les mêmes critères reste un élément indispensable. Voilà pourquoi nous avons choisi des critères de durée et de fréquentation pour éviter d’être noyé dans un classement avec plus de 1500 festivals. Contrairement à l'année dernière où nous avions exclu la période hivernale, celle-ci a été rajoutée au bilan car il semblait réducteur de ne prendre en considération que les festivals ayant lieux entre les mois de mars et octobre.

Les festivals figurant dans ce bilan répondent donc aux critères suivants :
- L'événement est considéré comme un festival de musiques actuelles
- L'événement s'est déroulé entre le 1e janvier 2017 et le 31 décembre 2017
- L'événement accueille au minimum 15.000 personnes sur toute sa durée
- La durée de l'événement ne dépasse pas les 20 jours maximum
- Ne sont pas pris en compte les événéments intégralement gratuits

Fréquentation : 6.800.000 festivaliers en 2017

 


1 français sur 10 en festival en 2017

En élargissant les critères de sélection pour entrer dans ce classement, le nombre de festivals et de festivaliers ne pouvait qu’augmenter. De cette manière, 102 festivals ont été analysés, contre 80 en 2016. Ensemble, ces 102 festivals les plus importants du territoire ont réuni presque 6.800.000 festivaliers (6.795.000) soit presque 800.000 de plus que les 80 événements de l’an dernier. C’est donc plus d’un français sur 10 qui est allé en festival en 2017. Une évolution en trompe l’oeil, puisqu’elle résulte d’un élargissement de critère.

Des fréquentations totales toujours plus hautes

Au petit jeu des fréquentations totales, 2017 marque une nouvelle fois de nouveaux records. Le Festival Interceltique de Lorient reste en haut du classement avec 750.000 festivaliers, soit une hausse de 7,14%, suivi comme en 2016 par la Fête de l’Humanité qui a réuni 550.000 personnes (+22%) et les Vieilles Charrues avec 280.000 festivaliers, soit 2000 de plus que l’été précédent. On retrouve ainsi 17 festivals avec une fréquentation supérieure à 100.000 festivaliers, un nombre identique à 2016 puisque si le festival Natural Games et la Foire aux Vins d’Alsace n’en sont plus, le tout nouveau Lollapalooza Paris fait une entrée remarquée pour sa première édition avec 110.000 personnes, quand le Nancy Jazz Pulsations a lui accueilli 108.000 personnes. Des chiffres à prendre avec des pincettes, dans les 20 plus grands festivals de l’hexagone, 6 ont une partie gratuite très importante : Festival Interceltique de Lorient, Jazz in Marciac, Jazz à Vienne, Nuits Sonores, Francofolies de la Rochelle et Nancy Jazz Pulsations.

On retrouve dans les plus fortes évolutions la Route du Rock (+143%), qui passe de 15.000 à 36.000 festivaliers après une difficile édition 2016, le festival Rolling Saône qui chaque année bat son record de fréquentation (+56%), les festivals Rock the Pistes, Au Fil du Son, Les Plages Electroniques, Woodstower et Panoramas (entre 40 et 50% de hausse) pour qui 2017 restera parmi les années record. Même si les Eurockéennes de Belfort et Musilac (+18% et +25%) ont eux aussi connu d’importantes hausses de fréquentation, celles-ci sont à nuancer avec l’ajout d’un jour supplémentaire dans le programme.

Les fréquentations moyennes comme véritables outils de comparaison

Car si la fréquentation des Eurockéennes, de Musilac ou de Woodstower a fortement évolué au global grâce à des jours supplémentaires, c’est sur la fréquentation moyenne par jour qu’il faut se pencher pour avoir un véritable outil de comparaison. On ne peut comparer un festival de 15 jours et un festival de 3 jours sans les mettre sur un pied d’égalité.

Ainsi, au classement jour par jour, la Fête de l’Humanité passe en tête avec plus de 180.000 festivaliers par jour, devant le Festival Interceltique, les Vieilles Charrues et le festival Electrobeach qui reçoit 64.000 festivaliers par jour. Suivent le HellfestSolidays, Lollapalooza Paris et le Download Festival avec plus de 40.000 personnes par jour. Naturellement avec ce classement, les festivals les plus long chutent, comme Jazz in Marciac, Jazz à Vienne, Le Printemps de Bourges ou Nancy Jazz Pulsations.

On note ici une belle performance de Rio Loco à Toulouse qui a accueilli plus de monde en moins de jours, tout comme le festival Europavox à Clermont-Ferrand, en grande partie grâce à un concert exceptionnel de Manu Chao dans le Stade Marcel Michelin. Garorock, malgrè un jour de moins comparé à 2016 augmente sa fréquentation moyenne de 8%, à l’inverse des Eurockéennes de Belfort et de Musilac qui perdent presque 3000 festivaliers par jour en augmentant d’une journée le festival. Enfin dans les plus fortes chutes de fréquentation on retrouve le Festival de Poupet, Astropolis, le Jardin du MichelAluna Festival et le festival parisien Solidays avec plus de 10.000 personnes en moins par jour soit une chute totale de plus de 30.000 festivaliers comparé à l’été 2016.

On peut aussi souligner que presque 30% des festivals on connu une variation de fréquentation moyenne entre -5 et +5%, preuve de la bonne santé et de l’adhésion régulière du public à ces événements. Parmi eux on retrouve le Hellfest, Les Vieilles Charrues, Papillons de Nuit, Bobital, Le Cabaret Vert, le Main Square, Nuits Sonores, Musicalarue, Terres du Son, Art Sonic, Décibulles, Au Foin de la Rue, Art Rock, La Nuit de l’Erdre, le Festival du Bout du Monde, Rock en Seine, Beauregard, Nordik Impakt, Le Chien à Plumes, le Festival de la Paille, Summer Sound, Woodstower ou Les Escales de Saint-Nazaire.

Une liste de festivals en évolution

L'élargissement des critères élargi le nombre de festivals. Mais les festivals entrants au classement 2017 le sont principalement suite à une hausse de fréquentation en 2017. On retrouve cette année le Nice Jazz Festival annulé en 2016 à cause des attentats, Montereau Confluences, lui aussi annulé en 2016, le festival Insane qui a accueilli 17.000 personnes contre 14.000 l’an dernier ou Rock the Pistes qui a presque doublé sa fréquentation. Parmi les nouveaux festivals arrivés cette année, Lollapalooza Paris, Rock in Evreux, La Belle Aventure et North Summer à Lille sont les seuls à intégrer le classement. Enfin le BIG Festival, le Foreztival et le Rock Dans Tous Ses États quittent le classement, tous malheureusement annulés en 2017.

Dernière mise à jour: 15.12.2017: MAJ de la Fréquentation de la Foire aux Vins d'Alsace qui a aumenté de 3% sa fréquentation contrairement à l'annonce initiale.
Informations fréquentation: communiqués des festivals ou annonce site, réseaux sociaux. Les festivals n’ayant pas communiqué officiellement sur leur fréquentation ne sont pas pris en compte dans le classement.
Tableau des fréquentations totales.