On fait quoi ce Week-end ?
Festival Anymal, Les Z'Eclectiques, Bebop Festival ...

Un festival pour la cause animale, la collection automne des Z'Eclectiques et les nouvelles tendances musicales représentées au Mans. Tour d'horizon et liste non exhaustive des festivals du week-end.

Festival Anymal

C'est en faisant n'importe quoi ... qu'on finit par réaliser un festival pour la bonne cause. Le festival Anymal, organisé par le youtubeur et star du canular Rémi Gaillard vient soutenir la cause animale pour permettre à nos amis les bêtes d'avoir des espaces de liberté pour gambader plutôt que le box de la SPA. Pour sensibiliser du monde, le Montpelliérain a ramené de quoi bien bouger avec Tryo, Cali, Bigflo & Oli, Demi Portion ou encore Boulevard Des Airs. Pour taper du pied, direction le sud, à Montpellier bien sûr, du 17 au 19 novembre 2017.

Au programme : Tryo, Cali, Bigflo & Oli, Boulevard Des Airs, Demi Portion, Maïcee, Pierre Emmanuel Barré, Guillaume Meurice

Où ? Montpellier (34)

Quand ? Du 17 au 19 novembre 2017

Combien ? Place à partir de 11 euros. Soirée du 19 affichée complet

Les Z'Eclectiques Collection Automne

Les Z'Eclectiques, c'est le festival qui te fait vibrer au rythme des 4 saisons. Pour terminer l'année en beauté, le festival s'achève sur la collection automne avant de repartir de plus belle avec l'hiver. Le top départ avait été donné avec la soirée du 14 octobre en compagnie de DakhabraKha et Maarja Nuut. Mais pour ce 18 novembre, le festival accueille beaucoup plus de monde à Chemillé avec une nuit qui s'annonce mouvementée sous les shows de Naäman, Columbine, Panda Dub, Talisco, Mat Bastard ou Georgio. Pas si triste cet automne.

Au programme : Naâman, Columbine, Panda Dub, Talisco, Steve’N’Seagulls, Mat Bastard,  Féfé, Georgio, Faire, DBFC, Jambinaï, Otzeki, The Loire Valley Calypsos

Où ? Chemillé (49)

Quand ? 18 novembre 2017

Combien ? Place à partir de 25 euros

Bebop Festival

Pour ceux qui n'aiment pas les genres mainstream, direction Le Mans du 15 au 25 novembre pour le Bebop Festival. L'événement est considéré comme un festival majeur des nouvelles tendances musicales et propose chaque année de nombreuses pépites à découvrir. Pour cette édition, Voyov, Ben Mazue, Les Ogres de Barback, The Jacques, Bigflo & Oli ou encore Acid Arab seront de la partie pour faire trembler Le Mans. Et parce qu'apaiser nos oreilles ne suffit pas aux organisateurs, le festival s'engage aussi avec des actions éco-responsables comme faciliter l'accès aux personnes à handicap ou limiter sa communication papier.

Au programme : Acid Arab, Bigflo & Oli, Back To The Stone Age, Ben Mazue, Dubc Inc, HDW, Les Ogres de Barback, Mat Bastard, Motivés !, Naäman, Nova Twins, Spoek Mathambo, The jacques, The Liminanas, Volo, Voyov ...

Où ? Le Mans (72)

Quand ? Du 15 au 25 novembre 2017

Combien ? Prix variable selon soirée. Les places vont de 7 à 29 euros

Le Père Noël est-il un Rocker ?

Le Père Noël est-il un Rocker ? Ce qui est sûr c'est qu'il n'est définitivement pas une ordure à la vue du festival qui se tient à Lille, du 14 au 18 novembre 2017. On retrouve Poni Hoax, Biga Ranx, Davodka ou encore Fujiya & Miyagi pour danser sur des scènes qui explorent de nombreux genres : reggae, rock, hip-hop, trip-hop et électro. Tous ces artistes sont là pour la bonne cause puisque pour rappel, le festival a un système de billetterie peu ordinaire. Les festivaliers achètent sur la billetterie en ligne un jouet qui sera ensuite ensuite distribué aux enfants défavorisés de la métropole lilloise. L'esprit de Noël frappe avant l'heure.

Au programme : Fujiya & Miyagi, Biga*Ranx, Davodka, Little People, Point G, Poni Hoax, Weeding Dub, Swift Guad & Mani Deiz, Hugo Kant, Brawther, Balloon Access, Atili Bandalero, Ywill, Degiheugi, Bellaire.

Où ? Lille (59)

Quand ? Du 14 au 18 novembre 2017

Combien ? Pass 5 jours à partir de 39 euros.

Et aussi

Difficile de passer à côté du Festival Invisible à Brest tout comme Concert Against Cancer à Rennes, pour danser pour la bonne cause. Le reste du week-end chargé se trouve sur l'agenda.

Crédit photo : Jean-Michel Regoin