Nos tops
A la rencontre des personnages du Hellfest 2015

Mieux que le bal masqué, il y a le Hellfest. Un nombre incroyable de festivaliers s’était glissé dans la peau d’un autre pendant trois jours à Clisson. Du super-héros au super pirate en passant par des bêtes sorties d’outre-tombe, on est allé rencontrer ces acteurs principaux du festival de métal.

1 / Les canards rebelles

Ils se sont échappés du Bonheur du Dragon, restaurant chinois de Cholet. “On allait finir laqué” raconte avec émotion Daniel, l’un des canards. Mais dans la nuit du mercredi 17 juin, lui et deux de ses compagnons palmipèdes se rebellent, et dévorent leur futur assassin : “ On a bouffé ce salaud avec de la salade et de la menthe, comme un nêm”. Libre, les trois canards avaient un rêve, aller au Hellfest. Un rêve devenu réalité.

2 / DSK en mode relaxe

Dominique Strauss-Kahn est heureux. “L’année 2015 c’est relax pour moi, donc je suis en tournée relaxe au Hellfest” explique-t-il sourire aux lèvres. Il vient d’être jugé innocent dans l’affaire du Carlton de Lille, et n’a plus aucune affaire en cours. Impossible cependant d’aller au camping pour l’ancien patron du FMI, par précaution. Mais il avoue : “Ca ne m’a pas empêché de pécho”. Sacré Dominique ! lui lance certains festivaliers, le regard jaloux sur Francis, fidèle compagnon de DSK. Un Francis qui a l’air lui aussi content d’être venu à Clisson.

3 / Les boobs mangeurs de visage

Anthony, “Antho” pour ses proches, ne voulait qu’une simple photo souvenir. Après s’être approché des deux belles filles pour prendre le cliché, l’une d’elle s’attaque au festivalier. Sa poitrine s’avance et dévore le visage du jeune homme. Du sang, des cris, des larmes, avant que d’autres personnes présentes arrivent à maîtriser l’assaillante en quelques secondes. Mais il est déjà trop tard. Défiguré à vie, Anthony relativise tout de même sa situation : “Elle avait quand même de gros tétés”

4 / Le punk pirate

Moussaillon, vent sur le Helflest ! Plus de 200 pirates ont débarqué au Hellfest cette année, un record. “On s’était passé le mot, c’est l’un des festivals les plus prisés en mer” raconte Patrick, pirate depuis 5 ans. Il n’était donc pas étonnant de voir quelques pirates slamés dans les fosses ou brandir leur sabre sur leurs chansons préférés. Notamment sur Alestorm, porte-étendard de tout ces pirates punks.

5 / La Mariée ensanglantée

Ce devait être le plus beau jour de sa vie. Mais deux heures avant le début de la cérémonie, elle apprend que son mari l’avait trompé. Furieuse, Sylvie entre en furie, et tranche la tête de son homme, découpe son beau-père et mange sa belle-mère. “Je n’ai pas trouvé leur chien, sinon il y serait passé aussi” avoue-t-elle. Dans la foulée, elle n’hésite pas une seconde pour prendre sa voiture et aller à Clisson. Une belle lune de miel.

6 / Le moine endoctriné

Tout ses fidèles lui disaient “N’y va pas, tu es fou”. Didier F., moine à la chapelle Saint-Christine-de-Boutin de Saint-Nazaire, a voulu tenter l’expérience Hellfest. Chapelet dans une main, croix dans l’autre, il voulait rendre l’âme pure à tous ces mécréants festivaliers. Mais même pas une heure après son arrivée, c’est lui qui fut absorbé dans les vagues de l’enfer : il était le premier à l’apéro au camping, le premier à pogoter devant Korn, et le premier à acheter son pass pour 2016.

7 / Les super-héros en enfer

Ils ne sont pas venus pour combattre les méchants morts-vivants. Au contraire ! Batman et Spiderman sont venus tranquille se la couler douce. Batmobile au Parking, ils ont rejoint le PowerCamp du Hellfest aux côtés des tortues Ninja, Superman ou Iron Man. “On a fait plusieurs festivals, c’est vraiment celui là où on s’éclate le plus !” explique l’homme araignée.

8 / Les vacances des Stormtroopers

“Permission de 3 jours !” C’est ce qu’on réussit à obtenir de Dark Vador Morgan, Alex et Morkke, Stoormtrooper à Caen dans le Calvados. Après vingt minutes de vaisseaux, ils atterrissent au camping, prennent l’apéro, et se jettent dans l’arène du Hellfest. Ils ne voulaient surtout pas louper Satyricaon et Epica, qu’ils écoutent à longueur de journée dans leur camp de base. Ils sont presque une centaine de stoormtroopers à faire partie du Hellfest Cult, le fan club du festival. Et l’année prochaine ? “On ramène le patron!”

9 / La vache globe-trotteuse

Quitter sa Normandie natale pour la première fois n’était pas simple. “Il n’y a pas de festival métal chez moi” se désole Ruby. C’est aux sons de Slayer, Trivium ou Deftones qu’elles se font traire : “C’est rock’n roll dans la grange!” Elle espère convaincre ses copines laitières de venir avec elle en 2016, avec sa Go Pro fixée sur la tête. Et si elles veulent pas ? Tant pis, elle y retourne!

10 / Le zombie qui voulait être fée

Pourquoi un zombie n’aurait-il pas le droit de devenir fée ? C’est la question de société que pose Roy, qui a choisi de se transformer en cours d’année. “J’ai envie qu’on me reconnaisse comme je suis au fond de moi-même” exprime cet Anglais venu de Manchester. Au Hellfest, il n’a trouvé que du soutien : pas de peur de la différence, fantôme, squelette, fée ou princesse, on peut être qui l’on veut. Le festival fut une vraie révélation pour Roy, “un véritable encouragement pour la suite de ma vie”

11 / Deux femmes libérées

Elles en avaient marre de leur vie rangée à l’orée du bois. “Oui, j’ai le droit d’aller me bourrer la gueule en festival !” se révolte Blanche-Neige. Même chose pour sa copine, le Chaperon rouge  : “Ras le cul des pots de confiture de grand-mère, je veux de la bière et du sexe”. Les deux femmes ont trouvé ce qu’elles cherchaient au Hellfest : deux cuites, un plan à trois et des concerts de folie.

12 / Minion cherche méchant

Il en avait marre de Gru, Bob est venu se trouver un nouveau maître méchant du côté du Hellfest. “Bello ! Para tu kampai ! “ s’exclame le jeune Minion, les cornes du diable au bout de ses doigts. Mais après trois jours de recherche acharnés … pas un seul méchant n’était à Clisson ! Pas d’insulte, pas de bagarre, pas d’escroquerie … seulement de l’amour. “Pouah papaya” en a conclut Bob.