Le Tour des festivals
Etape 21 - 103km - Déjeuner dans l'herbe au Elektric Park

Après avoir pédalé pendant un mois à la découverte de festivals de jazz, de chill, de ville, des festivals gratuits et des festivals chez nos voisins belges, on ajuste et on gagne à l'emballage sur la ligne d'arrivée dans un festival de musiques électroniques dans un cadre bucolique de la région parisienne.

Bouquet final, les cyclistes décollent aujourd'hui de Montgeron à 23 kilomètres de Paris. Rassurez-vous, il paraît qu'ils ont rejoint le bassin parisien en avion et n'ont pas eu à pédaler toute la nuit depuis Marseille. La ville stratégique de Montgeron fut autrefois un rendez-vous phare de chasse royale et une spot de vacances pour la bourgeoisie et les artistes parisiens du XIXe siècle comme Claude Monet ou Edgar Degas pour ne pas faire de namedropping. La pittoresque promenade du dimanche jusqu'aux Champs-Elysées débute dès 16h50. Aucun mystère du côté du maillot jaune mais pleins de fleurs seront lancées à l'Arc de Triomphe et on prévoit d'ores et déjà quelques champagne showers dans le tas. 

Une fois que nos mollets auront dégonflé et qu'on aura officellement rangé les vélos à la fin de l'été, on pourra calmement s'attaquer au Elektic Park festival le 9 septembre prochain. Le festival est situé sur l’île des Impressionnistes à Chatou dans le 78, pile de la Seine qui fut autrefois l'un des hauts lieux du célèbre mouvement pictural où Pierre-Auguste Renoir a notamment peint le "Déjeuner des canotiers", dans un charmant cadre de verdure, le tout à 46min de vélo de l'arrivée du Tour de France. Décidément une étape empreinte de culture et de peinture. 

Sur les terres de l'ex Inox Park délocalisé cette année à Barcelone, le nouveau festival se positionne très clairement vers une proposition musicale plus éclectique et laisse tomber le all-mainstream et les gros DJ à gogo. Paradis des clubbers, le festival produit par Joachim Garraud programme à son affiche cette année Bob Sinclar, Bassjackers, Laidback Luke, Damien N-Drix, Lost Frequencies, Ofenbach, Ridwello, Tristan Garner et bien d'autres grands noms d'une palette large de musiques éléctroniques. Cinq scènes cracheront du gros son pendant 11h : une scène jaune électro-EDM, une scène "bleu blanc rouge" qui met en avant des artistes français, une scène bleue pour la techno, une scène rouge pour la trance et enfin une scène noire pour les artistes émergents, accolée d’une pool party.

Dans les activités proposées un manège en accès gratuit, du saut à l'élastique, une tyrolienne géante, une session de Polo Swing ou encore une luge d'été en VR. On va être très occupé pendant 11h !

Clap de fin pour la grande boucle des festivals de l'année, mais on est loin de la fin de la saison des festivals de l'été. On réinvestit dans les sardines que le voisin du camping a oublié de nous rendre à la fin du weekend dernier et on refait le plein dans le camping car, et c'est reparti pour de nouvelles festivités musicales. 

Crédit photo : Fanes Eric